Nom d'usager :
 
 Mot de passe :
 
 
 Ouvrir un compte  |  Mot de passe oublié ?
Accueil
Produits et services (en ligne)
Liens et partenaires
Contact
Nouvelles

Sherbrooke, le 24 Novembre 2014
En affaires...en famille!!!
Service des communications
RPHL


Il me fait plaisir de partager avec vous mon expérience comme propriétaire d’un immeuble de 8 logements avec la coopération des 5 membres de ma famille.

Cela a commencé il y a bien longtemps quand notre famille a décidé de mettre en commun nos économies et d'investir dans l'achat d'un immeuble de 8 logements dans la région de Sherbrooke, dans le vieux Sherbrooke plus précisément. Bon, le grand-père paternel Roger, l’aîné Marc , le cadet Pascal, ma femme Claude et moi- même. Un quintette réuni pour gagner. C’est assez compliqué d’acheter pour la première fois un immeuble. Que tout le monde soit d’accord pour l’emplacement dudit bloc, choisir le notaire, voir la banque pour une hypothèque etc..Bref l’immeuble fut acheté.

Là, commence les conditions qui mènent à une organisation de responsabilité de gérance. J’ai donc été choisi pour ce job. Difficile au début, les locataires ont une avance sur nous sachant que nous sommes nouveaux dans ce milieu et sans expérience. Ça m’a pris une année pour comprendre ce que sont des locataires, leurs besoins, leurs satisfactions et leurs revendications. Les réparations, le chauffage, robinet qui coule, peinture pour les nouveaux locataires, les baux à remplir, paiement du loyer ..etc..etc.. et cela fait maintenant 30 ans que nous l’entretenons et donnons du bon service. Et toujours très satisfait de notre achat.

Tout cela pour vous dire que 2 ans après notre achat, nous étions membres du RPHL et je puis vous dire que nous ne le regrettons pas (depuis plus de 25 années). Tous les avantages sont substantiels, que du bonus, et le personnel très efficace et très professionnel, et surtout à notre écoute.

Il est certain qu’il faut du temps, parfois de la patience, mais dans l’ensemble c’est un investissement rentable sur du long terme. Et oui les non-paiements arrivent, la Régie est de notre bord la plupart du temps, comme dans tout commerce il y a quelques pertes, mais dans l’ensemble c’est positif avec une bonne sélection de locataires. Maintenant avec l’expérience et surtout avec l’enquête de pré-location plus le bureau de crédit, nous pouvons avoir de très bons résultats. Il suffit d’aimer ce que l’on fait, d’être motivé, de s’en occuper, d’investir un peu chaque année pour rendre les logements plus attractifs à la clientèle, et je peux vous dire que depuis 30 années de service je n’ai jamais eu de logement non loué, sinon un mois pour refaire un appartement, ou un mois perdu , le locataire avait un travail dans une autre ville et sous-louait.

Aujourd’hui, je conseillerais l’achat d’un immeuble à tous ceux qui veulent investir à long terme, les taux hypothécaires sont bas et un investissement dans du solide, c’est du solide. Mieux que les actions, mieux que des placements, et n’oubliez pas que nous avons le RPHL avec nos avocats, notre personnel spécialisé, nos réunions, tout cela pour nous servir et pour nous conseiller et nous diriger.

Parlons de la Régie et des différents paliers du gouvernement. Ils pourraient faire mieux, beaucoup mieux pour nous aider et surtout pour aider les plus démunis qui peinent à payer leur loyer. Une subvention spéciale d’aide à ces gens-là serait la bienvenue ce qui sauverait beaucoup d’argent au gouvernement. Construire des blocs appartements de type HLM n’est pas la bonne solution. Des subventions aux familles dans le besoin, oui. Les réparations des immeubles se font de moins en moins car les propriétaires ne rentrent plus dans les dépenses qu’ils ont effectuées. De plus, les matériaux, les taxes municipales, les taxes scolaires, le chauffage et même l’électricité augmentent démesurément nos charges.

La Régie nous impose des augmentations de loyers dérisoires, bien inférieures à nos frais, si bien que les locateurs, alourdis par de multiples déboursés, n’ont plus les moyens d’investir correctement dans leurs immeubles et le parc locatif se dégrade à la grandeur du Québec.

J’aimerais que le gouvernement et la Régie nous permettent de prélever dès la signature du bail, un dépôt de garantie, comme il se fait dans tout pays responsable, pour les dommages causés par les locataires pendant leur séjour en occupation de leur logement. Et combien d’autres règlements issus de la Régie obstruent le bon fonctionnement des locateurs et de leurs entreprises.

Bien sûr je pense, après 30 années de loyaux services, à un transfert de responsabilité, mais je suis toujours là, responsable de mes locataires.

André Baldini. Gérant


<< Retour
Politique de confidentialité Copyright © 2006-2013 RPHL - Tous droits réservés